Les Couturiers
Création 2007
Tout public
45 minutes
Jauge 120

Évasion chorégraphique, musicale et plastique autour d’un objet et de ses représentations :
La machine à coudre (modèle ancien à pédale)

Trois couturiers invitent le spectateur à entrer dans l'intimité
de leur atelier :
Ici, ce n'est ni la toile, ni l'étoffe que l'on coud.
Les machines fabriquent du son, de la lumière, du mouvement.
Une femme coud et en découd avec son corps.
D’une image à une autre, les couturiers nous transportent vers un étrange bouleversement des choses...

EQUIPE :
Un spectacle bâti-faufilé-cousu-décousu sous les regards croisés de:
Nathalie Baldo Conception, danse
Annie Leuridan / Nathalie Perrier, Lumières et ombres
Et
Johanne HUYSMAN Scénographie
Charly Frénéa, Robin Mignot, Yann Hendickx
pour la construction du décor, la conception et la réalisation des machines à coudre musicale et lumière.
Catherine Lefebvre pour la création des costumes
et Annette Six pour leur réalisation
François Daumerie……………… Photographies
Robin Mignot / Nathalie Perrier……………… Régie Générale

Ont été présents sur la création à un moment ou à un autre, d’une façon ou d’une autre: Annick Bailliet, Barnabax, Angeline Barth, Mylène Benoît, Franck Lambert, Anne Legroux, Gilbert Pouille, Fabrice Pureur.

PARTENAIRES :
Coproductions :
La Pluie Qui Tombe
Ville de Lille - Maison Folie de Moulins
Réseau Départemental de Diffusion Culturelle en milieu Rural, une action du département du Nord.

SOUTIENS :
Ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des affaires culturelles Nord - Pas de Calais (aide à la création et territoires en scène)
Conseil Régional du Nord - Pas de Calais
Conseil Général du Nord

Le Vivat, Scène Conventionnée Danse, Armentières
Agence technique départementale du Nord
Pays des Moulins de Flandre (commune de Rubrouck),
Rencontres Culturelles en Pévèle (commune de Bersée),
Association Le Fil et la Guinde (commune de Wervicq-Sud)
Syndicat intercommunal de la région d’Arleux (commune de Féchain)
Danse à Lille, CDC Roubaix
Ville de Lille – Maison Folie de Wazemmes
Maisons Folie de Tourcoing, Villeneuve d’Ascq et Lambersart

 

« Ce qui est passionnant avec la machine à coudre, c’est qu’elle fonctionne à l’énergie humaine et surtout qu’elle nous retourne cette énergie. Elle nous renvoie à notre propre énergie. Un vrai dialogue peut s’instaurer. C’est assez magique. C’est un vrai partenaire ! C’est un objet chorégraphique et musical à part entière: elle produit du son, du mouvement. Posée sur scène elle prend une valeur poétique. Au-delà de la nostalgie ou de son historicité. Chercher quelles digressions le corps peut trouver dans sa confrontation avec la machine, quelle danse naît de cette rencontre. Qu’est ce qui se passe quand le corps se sépare de la machine ? Quelle empreinte ? C'est le point de départ de ce travail »

Nathalie Baldo